top of page

Une innovation brevetée pour faire baisser la consommation de gaz de 30%

Spécialiste de la régulation thermocyclique, ThermoZYKLUS est un groupe familial qui propose aux entreprises un système breveté de régulation de chauffage, intelligent et dynamique.



En raison de la situation internationale, les prix de l'énergie flambent. Alors que l'économie mondiale est en recul, et que les entreprises se trouvent confrontées à des difficultés financières, celles-ci doivent trouver rapidement des solutions pour baisser leur consommation énergétique. De plus, les entreprises peuvent aussi être confrontées à des problèmes de confiance auprès de leurs clients, le prix élevé de l'énergie ayant un impact sur leur compétitivité. Cependant, avec les nouvelles technologies, les entreprises disposent malgré tout de solutions fiables pour réduire leurs factures énergétiques.


« Nous commercialisons une solution clé en main pour tous les types d'émetteurs et de bâtiments ». Frédéric Sobotka, responsable commercial France pour Thermozyklus.

Le système ThermoZYKLUS apprend les caractéristiques des émetteurs et du bâtiment de façon autonome, ce qui élimine le risque d’erreurs. À l’image d’une voiture intelligente qui prend automatiquement les décisions au bon moment pour suivre la trajectoire souhaitée, la régulation agit de façon dynamique pour assurer une courbe de température à +/- 0,15°C autour de la température de consigne.


Un apprentissage autonome et automatique de la régulation de chauffage


Pour assurer le suivi des consommations et une maîtrise globale du bâtiment, la plateforme de monitoring, commissioning et maintenance prédictive SEMLINK est mise en place. Véritable solution de supervision connectée d’installation CVC, SEMLINK s’appuie sur la régulation ThermoZYKLUS pour optimiser les équipements. Les capteurs font parler le bâtiment en collectant ses informations en temps réel. Grâce à la plateforme, elles sont ensuite facilement analysées et les bonnes réponses techniques peuvent être apportées.

23 vues0 commentaire

Komentarze


bottom of page